S'inscrire ! Pass oublié ?
Hyjoo
Portail Forums Jeux Flash Chat IRC Annuaire
Google

[Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées
Section : Musique
Artistes, chansons, groupes et lives


Actualiser  Hyjoo > Forums > La fontaine > Musique > [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

[Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées : Discussion sur le forum Musique (Artistes, chansons, groupes et lives : Informations et discussions sur les courants et les genres musicaux, leurs auteurs, artistes et interprètes...)

 
Rechercher dans la discussion
 Liens commerciaux 
 Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

 
29/01/2006, 11h20 #46
nanaki 
Ombre

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

SOAD-Chop Suey

Wake up,
Grab a brush and put a little (makeup),
Grab a brush and put a little,
Hide the scars to fade away the (shakeup)
Hide the scars to fade away the,
Why'd you leave the keys upon the table?
Here you go create another fable

You wanted to,
Grab a brush and put a little makeup,
You wanted to,
Hide the scars to fade away the shakeup,
You wanted to,
Why'd you leave the keys upon the table,
You wanted to,

I don't think you trust,
In, my, self righteous suicide,
I, cry, when angels deserve to die, Die,

Wake up,
Grab a brush and put a little (makeup),
Grab a brush and put a little,
Hide the scars to fade away the (shakeup)
Hide the scars to fade away the,
Why'd you leave the keys upon the table?
Here you go create another fable

You wanted to,
Grab a brush and put a little makeup,
You wanted to,
Hide the scars to fade away the shakeup,
You wanted to,
Why'd you leave the keys upon the table,
You wanted to,

I don't think you trust,
In, my, self righteous suicide,
I, cry, when angels deserve to die
In my, self righteous suicide,
I, cry, when angels deserve to die

Father, Father, Father, Father,
Father/ Into your hands/I/commend my spirit,
Father, into your hands,

Why have you forsaken me,
In your eyes forsaken me,
In your thoughts forsaken me,
In your heart forsaken, me oh,

Trust in my self righteous suicide,
I, cry, when angels deserve to die,
In my self righteous suicide,
I, cry, when angels deserve to die.

----------

Korn-Falling away from me

Hey, I'm feeling tired
My time, is gone today
You flew with suicide
Sometimes, that's ok
Hear what others say
I'm here, standing hollow
Falling away from me
Falling away from me

Day, is here fading
That's when, I would say
I flew with suicide
Sometimes kill the pain
I can always say
It's gonna be better tomorrow
Falling away from me
Falling away from me

Beating me down
Beating me, beating me
Down, down
Into the ground
Screaming so sad
Beating me, beating me
Down, down
Into the ground

(falling away from me)
It's spinning round and round
(falling away from me)
It's lost and can't be found
(falling away from me)
It's spinning round and round
(falling away from me)
So down

Beating me down
Beating me, beating me
Down, down
Into the ground
Screaming so sad
Beating me, beating me
Down, down
Into the ground

Pressing me, they won't go away
So I pray, go away

It's falling away from me, fuck !

Beating me down
Beating me, beating me
Down, down
Into the ground
Screaming so sad
Beating me, beating me
Down, down
Into the ground

(falling away from me)

Beating me down

(falling away from me)
Beating me, beating me
(falling away from me)

Down, down
(falling away from me)

Into the ground

(falling away from me)
Screaming so sad

(falling away from me)
Beating me, beating me

(falling away from me)
Down, down
Into the ground
----------------------

Dolly -Partir Seule

Je m'enfuis
Rien ne peut gâcher mon bonheur
J'ai envie
Encore une heure
D'essayer d'oublier les heurts
Je sens la vie
Tout doucement quitter mes veines
C'est ainsi
Garder vos fleurs
Juste en avance de quelques leurres
Peu m'importe les raisons
Peu m'importe le poid de vos larmes
Je vous précéde de quelques drames
Je voudrais juste
Partir seule
Je m'enfuis
Brûlez les fardeaux qu'il me reste
C'est ici que l'on se presse
Partagez l'amour que je laisse
Vous effacez les erreurs
Gommez les instants qui vous génent
Je vous laisse, embelissez moi
Mais laissez moi juste
Partir seule...

Dernière modification par nanaki : 29/01/2006 à 11h23.
nanaki est déconnecté(e)
25/02/2006, 20h51 #47
n1k 0 m0uK 
Ombre

n1k 0 m0uK

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

alors moi c'est: Crucify my love de ...............................(suspence)................ X-japan cette chanson est trés triste mais surtout trés belle:



Crucify my love
If my love is blind
Cruify my love
If it sets me free
Never know Never trust
That love should see a color
Crucify my love
If it should be that way
Swing the heartache
Feel it inside out
When the wind cries
I'll say good-by
Tried to learn tried to find
To reach out for eternity
Where's the answer
Is this forever

Like a river flowing to the sea
You'll be miles away and I will know
I know I can deal with the pain
No reason to cry

Crucify my love
If my love is blind
Cruify my love
If it sets me free
Never know Never trust
That love should see a color
Crucify my love
If it should be that way

Til the loneliness shadows the sky
I'll be sailing down and I will know
I know I can clear clouds away
Oh is it a crime to love

Swing the heartache
Feel it inside out
When the wind cries
I'll say good-by
Tried to learn tried to find
To reach out for eternity
Where's the answer
Is this forever

Crucify my love
If my love is blind
Cruify my love
If it sets me free
Never know Never trust
That love should see a color
Crucify my love
If it should be that way

Et aussi Clever Sleazoid de Dir en Grey chanson tellement vraie quand on voit ce qui ce passe dans le monde ( j'orai jamais crue dir ca un jour ^^):


Wake up you're dead

Doing meaningless shit over and over
I'm just a third-rated star cover in blood
See the prince on the rocking horse, his polished face looks cool
I'm gonna spill my guits on you

Under the name of justice
You can't break my soul
Under the name of justice
Kill yourself
Think, you moron
Fall out of line you cockroach

Riht, left, front, and back, it overflows with despair and pain
They say this anger, this emotion, and this passion is all a lie
Wither, wither, wither, ...
I'm not even trying to justify myself

Under the name of justice
You can't break my soul
Under the name of justice
Kill yourself
Think, you moron
Fall out of line you cockroach

The dark dark Sunday, the blood stains
You can't save yourself
The dark dark Sunday, the blood stains
One day I will fuck your parents

This last time
Welcome to the garden of destruction
This last time
Welcome to the garden of destruction

Koa mo denai kurai ni... sonna ima ni hitori to kitsuku

The night is cold and long
The night sky is deep and wide

The dark dark Sunday, the blood stains
You can't save yourself
The dark dark Sunday, the blood stains
One day I will fuck your parents

si vous voulez la traduction soit vous m'envoyez un mp ou alors google est votre mais je pense certains mots serai censuré ici et sur google aussi ^^

Et aussi Denak ez du balio (feat. Tim from Rise against) de Berri Txarrak:

Ez gaudela erdi aroan
Egutegiak dio, pare bat milenio
Diktaketatik kanpo zeuden mezulari denak
hiltzen saiatu diren arren

So tonight we open up our heats
Staring straight into the sky
We are blinded by ambition
To be part of their lie
Seperation from these places
Seperation from these times
Can we transcend this repetition?
Transcend this life

Geroa eta iragana ezabatuak izan dira
Oraina luze eta antzua, mutu itsua geure aurrean

Ez gaudela erdi aroan
Egutegiak dio
Eta erageak zer dio txanponetatik kanpo?
Gutxiengo direnentzat
Sorgin ehizak dirauen arren
Hauen arren

So tonight we open up our heats
Staring straight into the sky
We are blinded by ambition
To be part of their lie
Seperation from these places
Seperation from these times
Can we transcend this repetition?
Transcend this life

Geroa eta iragana ezabatuak izan dira
Oraina luze eta antzua, mutu itsua geure aurrean
Biharra ez da existitzen eta halere ziur gaude
Gaurkoa ez dela amesten genuenaren antzekoa

Ez gaudela erdi aroan
Ez gaudela erdi aroan
Denak ez du balio
Denak ez du balio
Ezerk ez al du balio?

Geroa eta iragana ezabatuak izan dira
Oraina luze eta antzua, mutu itsua geure aurrean
Biharra ez bada existitzen
Orain antzu hau saiatuko garela aldatzen
Aldatzen, aldatzen
I'm talking about changing

Dernière modification par n1k 0 m0uK : 25/02/2006 à 21h56.
n1k 0 m0uK est déconnecté(e)
25/02/2006, 21h56 #48
Sealiven 
Ombre

Sealiven

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

De nombreuses chansons m'ont touché/blessé/frappé/détruit, et ien évidemment je ne peux me souvenir de chacune d'entre elle, mais je vais vous en donner quelques unes

McAlmont & Butler
Different Strokes


Well I do the best I can
Try to improve the way I am
I work hard but when things get slow
I please my love the only way I know

Now mama said it’ll never pay
Get a proper job ­ it’s the only way
But I keep reaching for the stars
But with my feet on the ground they just seem so far

We paint with different strokes
From time to time we’re broke
But I’m a simple man
Take me for what I am

I didn’t mean to keep the money I made
I really meant to pay you back some day
But how could I make you feel like a star
Without my credit card and my big flash car

Now mama said it’ll never pay
Be like everyone else ­ it’s the only way
But I believe in what you are
There ain’t a man on the planet who don’t wanna be a star

We paint with different strokes
From time to time we’re broke
But I’m a simple man
Take me for what I am We paint with different strokes
From time to time we’re broke
But I’m a simple man
Take me for what I am - what I am


Amel Bent
Le droit à l'erreur
Je ne marche plus droit.
Je fais n'importe quoi.
J'ai devant moi un mur qui m'empêche d'avancer.
Le réveil est brutal.
Les nuits baignées de larmes.
Et je suis la coupable à condamner.

J'ai perdu la direction et le sens.
Je ne sais pas tenir la distance.

{Refrain:}
Je croyais tout savoir de nous.
Être arrivée jusqu'au bout.
Et tenir si bien le coup.
Je croyais tout savoir de moi.
Mais y a tellement de choses qu'on ne sait pas.
Comme toi!

Et je prétendais tout savoir.
Me voilà dans le noir.
Et mes yeux ne me servent aujourd'hui qu'à pleurer.
Est ce que tu peux entendre?
Est ce que tu peux comprendre?
Et faire le pas qui peut nous rapprocher.

J'ai perdu la direction et le sens.
Je ne sais pas tenir la distance.

{au Refrain}

Est-ce que mes regrets peuvent suffire,
Effacer le mal des mots qu'on peut dire,
Et me redonner des couleurs?
Est ce que mon amour peut suffire
Et qu'un jour enfin tu pourras m'offrir (x2)
Le droit à l'erreur?

{au Refrain}

Damien Saez
J'veux qu'on baise sur ma tombe
A la lumière obscure
Je te croise enfin
Mon dieu que tu es belle
Toi la seule toi l'ultime
Entre les hommes égalité
S'il te plait prends ma main
Ne te fais plus attendre
Il est temps de s'étreindre
De s'éteindre
Une dernière cigarette

Les guerriers de la route avaient pourtant prédit
La mort ou la naissance
Ca dépend du cœur
Au soleil qui s'incline
Allez finissons en
Et laissons s'accomplir le firmament
Plongé dans l'infini dans le gouffre sacré
De Katagena
Me noyer à jamais
Et puis quitter ce monde sans pudeur ni morale

Jveux qu'on baise sur ma tombe
Jveux qu'on baise sur ma tombe

Que la grâce s'accomplisse
Immortelle jouissance
Que les femme s'unisse dans un parfait accord
Rien que pour un instant
L'éphémère devienne
Eternité

J'aurais aimé t'aimer
Comme on aime le soleil
Te dire que le monde est beau
Que c'est beau d'aimer
J'aurais aimer t'écrire
Le plus beau des poèmes
Et construire un empire
Juste pour ton sourire
Devenir le soleil
Pour sécher tes sanglots
Et faire battre le ciel
Pour un futur plus beau
Mais c'est plus fort que moi
Tu vois je n'y peux rien
Ce monde n'est pas pour moi
Ce monde n'est pas le mien

Au revoir mes amis
Au revoir mes frères
Au revoir mon pays
A nous deux la lumière
Au revoir Franckie
Au revoir les printemps
Au revoir pauvre monde
A nous deux satan
Au revoir mes amis
Au revoir mes frères
Au revoir mon pays
A nous deux la lumière.


Sniper
Visions chaotiques
J'tenvoie ma vision de ce monde [ de ce monde]
Et de c'que j'en sais de c'que j'en pense, tu sait
Comment les gens sont, le course aux richesse
Nous a fait perdre de vue le reste
On fonce sans limite de vitesse, la tete dans le guidon
Et à coté d'ca la Terre continue à ner-tour
C'est l'histoire qui suit son cours avant d'arriver à son terme
On traverse une époque incertaine ou ca sent la fin d'ici peut
Avec la vie qu'on mène ici bas d'ici sa pue
Chacun veut sauver sa peau mais Dieu dit qui il veut
Sur cette planète faut qu't'arrete de planer
Y'a que l'oseille de fiable et de bien palpable
C'est la débauche et c'est pas sur le point d'se calmer
C'est pas gagner on peut pas nier qu'on danse avec le diable
Dans ces periodes troubles on trouve de tout
Des baiser du crane et tout plein d'malades pret à tout
Ca tourne au drame depuis les avions dans les tours
Y'a comme un truc bizarre qui flotte dans l'atmosphère
J'sais pas c'qui s'trame derrière et dans les hautes sphères
A qui on sait faire, on s'informe et on observe
On absorbe l'information telle qu'on nous la donne
On l'accepte et nous voilà formater comme des disquettes
Les gens sont conforter dans leurs à prioris
Leurs idées puantes, tout le monde adopte le pret à penser cain-ri
Pays qui combat l'axe du mal comme il l'appelle
Un max de pétrole à la clé une affaire personnelle
Qui met en danger la vie de milliers d'civils
Si vraiment ils le veulent on l'a vu par le passé
Chacun prétend mener sa guerre sainte la religion à bon dos
Que dieu me guide j'veux pas être dans l'faux
La planète s'esquinte dans certains bled on à les pieds dans l'eau
Les saisons déreglées un sacré bordel, que des catastrophes
Naturelles ou criminelles et jt'avoue que j'voit pas l'bout du tunnel
Si c'était pas autant la merde j'aurais plus beaucoup d'raison d'rapper
Si j'arretais ca s'rait synonyme de paix

Na na na na ......

Parler de c'qu'on vit la est toute ma facilité
J'y ai trouver l'inspi et le destion qu'j'ai mérité
En toute sincérité profite de l'instant présent
Faites qu'il dure longtemps que j'fasse croquer mes héritiers
Et sans, vulgarité on spresse et on stress triste moralité
On passe et on trace, sache trop d'truk crades
Trop d'villes polluées, un pays malade signe d'un monde contaminé
La pluie tombe, tristesse les éléments s'déchainent
Le sol tremble la lave coule l'aisne est peine la terre pleine
L'océan d'vient noir, le fric d'vient sal, grace a TOTAL
Vous n'irez plus à la plage par hasard
Et l'homme évolue, n'a espoir qu'en l'industrie
Ne jure que par saigne tu? l'armement et le profit
Ainsi ce monde est fait état et société
Rempli d'actes imparfaits et d'critères à respecter
Les moutons dames les bergers veulent combattre
C'est Bush contre Sadam et Sharon contre Arafath
Les combats éclatent son nom est douloureux
Mais a la fin du massacre aucun d'entre eux n'aura des bleux
Le dollar est en colère petit constat globale
Qui donne une dictature mondiale ou tout le monde coopère
Que faire ? le contraire et leur tourner le dos
Quitte a risquer un embargo et que ton pays mange des pierres
Tu nous à montrer ta puissance à travers de gros polar
Gagnant avec élégance et on a finit par l'croire
Ta massacrer les indiens persécuter les noirs
Après les diab' viens les arabes le tout en 200 ans d'histoire
Dénonce un discours haineux dès l'départ tu nous en veux connard
Qu'est c'tu compare le coran et mein kanpf
L'Irak attention, nouvelle cible des mittomans
Ca pue la coalition ou sadam se fait sodom mal
Instinct farouche attention fiston tu finit le travail du daron
Appelle ca du bouche à bouche
Combien on d' l'armement? mais aucune source économique
Pourquoi vous n'leur faites pas la guerre ? Vous les zorros d'la république
Des pédales des vraies, cachées sous de beaux déguisements
Qui tue pour leur gisement d' pétrole
Mais j'dirais qu' face à cette course mondiale
Pas d'amour mais d'or noir les states sont loins d'etre a la bourg
Malgré 2 tour de r'tard

Na na na na ......

2003 j'suis la planter dans ce putain d'décor
Dans c'monde qui m'écoeur ou l'mal nous taff au corps
Tous on s'égare les coeurs se changent en pierres
L'homme fabrique tout pour sa mort, l'enfant n'respecte plus sa mère
C'est gore, l'espérence meurt, cette vie au lance drop
Sexe au sommaire nos mère pleurent quand shétane se marre
Ou va le monde, à mon avis plus très loin,
J'joue pas le moraliste, j'suis comme les autres, j'observe de loin
Ce cauchemar réel Palestine-Israël, Irak-USA
Et bientôt un second Rahel, la planète pleure
Mais personne essuie ses larmes, on n'voit rien on n'entend rien
On n'dit rien, car le malin nous charme
Trop d'esprit pollué, tout comme cette atmosphère
Si notre planète se réchauffe c'est qu'on s'rapproche de l'enfer
Homicide volontaire et on s'dit tous innocent
Le dass et le cancer ne sont qu'des punitions du tout puissant
Dans pas longtemps ils diront aux gosses que l'oseille c'est dieu
On verra tellement d'trucs sales qu'il faudra s'en crever les yeux
J'suis pas devin mais la de-mer ca pue
Tu doit l'sentir comme moi l'espoir y'en a peu j'dirais meme qu'y en a plus
J'suis pas pésimiste, c'est ma vision du monde
On dirait qu'on y vient pour des bifetons, une bete de caisse et une blonde
Demande aux jeunes si l'avenir les fait rêver
Difficile de parler d'futur quand le monde est en train d'crever
On nous détruit chaque jour un peu plus
La haine nous contamine comme un putain d'virus
A quand l'terminus, qu'est c'que j'vais dire a Momo
Quand j'l'emmenerais au zoo
Fiston ca c'est un lion mais bon là c'est juste les os
Saisi que l'heure est grave, et tout dépend d' nous
Fils c'est la folie humaine qui met l'monde à genou
Puis merde c'est pas mon texte qui changera les choses
C'est juste un brin d'conscience avant que tout explose
La planète bleue vire au rouge entend ses cris d'douleur
Elle saigne on l'a poignardée en plein coeur
On la poignardée en plein coeur....

Na na na na ......


Sniper
Faut de tout pour faire un monde
Y a cette pervenche qui se fait insulter par le proprio du véhicule
Qu'elle vient tout juste d'aligner, fâché ce dernier la bouscule
Y a ce mec qui vend sa merde aux gosses en mal de rêve
Et ce gars qui rentre foncé-dé chez lui à l'heure ou ses rents-pa se lèvent
Y a cette mère de famille qui s'inquiète pour son fils
Et dès qu'il sort le soir à peur des contraintes de la police
Y a cet adolescent qui sort de boîte et qui tient même plus debout,
Trop d'alcool dans le sang, y prend le volant et trouve la mort au bout
Y a cet homme qui hait les nègres, les bicots même les juifs,
On appelle ça un fils de pute y a pas d'autres adjectifs
Y a ces riches bourgeois qui s'vouvoient entre frères et sœurs,
Se croyant supérieurs car nous n'avons pas les mêmes valeurs
Y a cette racli qui présente son p'tit ami à ses rents-pa
Il s'avère que c'est un rabza et à leurs yeux ça ne passe pas
Y a ce jeune qui rêve de flingues, de tunes, de trucs de dingue
Qui ferais n'importe quoi pour pas passer pour une baltringue
Y a ce lascar irresponsable et inconscient
Qu'à quelque chose à prouver aux gens et qui purge 10 ans
Y a c'connard qui veux me la faire à l'envers j'le vois venir à des kilomètres
Il sait pas qui s'avère qu'au bout du compte c'est moi qui vais lui mettre
Y a cet femme qui pleure à genou devant la tombe de son fils
Elle n'a que ses yeux pour pleurer et sa haine envers la police
Et se tocard sûrement endormi pas réveiller
Qui gagne 50 millions au Lotto et qui va pas les chercher
Et cette vieille peau, qui tapine et ramène pas d'ients-cli
Elle met pas l'barreau même au plus pervers des papi
Regarde ce SDF que le système a exclu
Ça fait 6 ans qu'il dort dehors sa seule famille à lui c'est la rue
Y a ce personnage qui demande des fonds pour la recherche,
Qui détourne le capital et en fait bon usage
Et y a ce kamikaze qui s'apprête à faire un attentat suicide
Dans un bus prise d'otage bombonnes de gaz, big homicide
Y a ce jeune de cité qui aimerait tant changer d'air,
Quitter les tours de béton pour une villa près de la mer,
Ouais y a ce chauffeur de bus constamment angoissé et stressé
Qui bosse en banlieue chaude et a peur de s'faire agresser
Y a cette femme qui apprend sa stérilité elle qui projetait d'avoir des enfants,
Pour l'adoption elle peut opter mais sera jamais une vraie maman
Y a cette gamine qui perd sa virginité prématurément
Et qui devient rapidement une fille que l'on embobine facilement
Et tous ces huissiers de justice qui déboulent chez toi,
T'as pas d'maille eux y s'en foutent ils emportent tous c'que t'as
Y a cette meuf qui joue la tasse et qui t'as kiffé
Donc t'es partis à la chasse tu l'as bluffer et tu l'as niqué
Par la suite elle t'harcèle mais quand tu lui dis qu't'es déjà casé
Cette grosse pute te fait ber-tom quand elle t'accuse de l'avoir violée
Y a cette pouilleuse qui s'prend pour une bombe atomique
Alors qu'en fait c'est une crasseuse pleine de mimiques et de timinics,
Et y a se teubè qui fourre une tasse sans savoir qu'elle à le das'
Pas mettre de pote-ca c'est yes mais jouer au con c'est aç
Et ce pauvre type qui se dit homme et macho
Sans fierté marié à une actrice de film porno
Et y a ce gros crevard qui veut rien lâcher c'est tout pour sa poire,
Prétentieux et avare le genre de mec qui fout le cafard
Et ce mec qui arrondis ses fins de mois en vendant du shit
Et cette femme qui s'dit saine alors qu'elle suce des bites
Y a ce gamin abusé physiquement par son professeur
Blotti dans la peur devant ces parents qui s'doutent de rien
Y a des tit-pe qui ont grandi trop vite là où j'habite
Ils ont déjà tous fumé du shit ou font du bizness illicite
Et y a cet homme qui frappe sa femme quand il a trop bu
Et ce gosse qui fugue de chez lui croyant que ses parents ne l'aiment plus
Et y a ce prêtre de l'église catholique,
Impliqué dans un réseau de pédophilie frappant l'Asie et l'Afrique
Et y a ce rappeur qui bluff les auditeurs et se fait passer pour se qu'il n'est pas,
A se qui parait t'es un killer t'es qu'un MC fils à papa
Et cette meuf perturbée psychologiquement,
Personne le sait mais son père l'a violée quand elle avait 9 ans
Et ce chômeur fini désespéré, poussé à bout
Devenu braqueur d'un soir et qui tente le tout pour le tout
Y a ce faible d'esprit qui se fait endoctriner de-spee,
C'est devenu un ne-ski un bouffon frustré repentit
Y a ce jeune milliardaire qui mène une vie de château
Et cette famille dans la misère qui survit dans le ghetto
Y a des meufs graves qui tisent et qui bédavent,
Nymphomanes qui s'font ner-tour pas plus de 20 mecs dans les caves
Et cette conseillère d'orientation qui m'a niqué ma scolarité
J'avais des capacités que j'ai soit disant pas exploité
Et y a ces hommes qui n'aiment plus faire la fête,
Qui veulent que leur vie s'arrête et qui finissent avec une balle dans la tête
Ouais y a se politicien candidat à la présidence
Qui fait de belles promesses au peuple puis y se tire en vacances
Y a ce condé qui bédave de la keuss qu'on dé,
Tourner sur la conso des jeunes qu'il vient d'interpeller
Et y a ce mec qui garde la foi malgré cette vie de chien
Celui qui en chie dans sa vie mais qui dira tout va bien
Et ce tueur en série qui compte 7 morts à son actif
Qu'agit en banlieue parisienne et qu'es toujours fugitif
Et si tu te demandes pourquoi on te raconte tant de choses immondes
C'est qu'apparemment il faut de tout pour faire un monde
Y a des mecs comme moi
Ou des mecs comme lui
Y a même des mecs comme toi ...
Ça donne le monde ou l'on vie ...


Sniper
Gravé dans la roche
Dans ce rap biz
On est arrivé les mains dans les poches
A l'époque c'était envoi l'beat
On fait l'truc à l'arrache
Et laisse parler la rage
Moi et mes potes
On veut graver ça dans la roche
On a la dalle et rien dans l'bide
De plus le blaze a tourné
Et tu connais la suite
Tout ça est passé bien vite
Où c'est qu'j'en suis
Dans la vraie vie
Oui c'est de ça dont j'parle
Ça s'rait mentir si j'dirais que c'est pareil
Déjà j'suis moins sur la paille
Et j'suis sorti d'mon trou
Voir du pays et vivre
Des moments forts avec mon crew
Kiffer entre nous
Et rendre fier les nôtres
Qui nous ont connus et soutenus
Avant tout les autres
C'est pour les mecs de chez nous
Les équipes de nuit qui baroudent
Ou qui restent postichés au Q.G entre couilles
Là où j'suis dans mon élément
Là où j'ai tellement passé d'temps
A kiffer rien faire chuis presque un meuble
Qu'on peut pas deplacer
Comme une encre impossible à effacer
Comme un tag à l'acide ou comme mon blaze
Gravé à la bougie sur les vitres du R.E.R
S.N.I.P.E.R avec un putain d'lettrage

{Refrain:}
Eh approche
Ecoute, hoche la tête si t'accroches
Pour nos familles et nos proches
C'est gravé dans la roche
Sorti de nulle part
C'était écrit c'est pas un hasard
Un jour notre blaze s'ra
Gravé dans la roche
On lâche pas on s'accroche
Du but on s'rapproche
Sur l'disque ou sous l'porche
C'est gravé dans la roche
Maint'nant on reste les mêmes
On retranscrit la vie qu'on mène
Sur disque ou sur scène
C'est gravé dans la roche

Aketo, Tunisiano & Black Renega :
Malgré tout ce qui s'est passé j'ai pas changé
J'suis toujours le même enfoiré
J'retourne pas ma ste-ve
Non j'garde mes principes et mes points d'attaches
J'kiffe pas la célébrité j'ramasse juste mon cash
M'faut mes points de repère sinon j'suis du-per
La mille-fa la go les compères c'est pépère
Rien a foutre de leur hip-hop jet set
J'profite de la chance que j'ai
J'joues pas l'cain-ri j'me prends pas la tête
J'suis pas une vedette et j'veux pas en être une
J'suis pas mieux qu'un autre j'ai pas marché sur la lune
Gravé dans le bitume gravé dans la roche
Juste ma plume et mes proches
J'me rappele de nos débuts
9 7 commencement de l'histoire
Proposition d' l'album on voulait même pas y croire
30.01.2001 la machine s'met en route
2003 toujours le biz le succès rien à foutre
Maint'nant qu'on est *al*
On compte bien y rester
Gravé sur la dalle aimés ou détestés
L'aventure continue et continuera
Inch'allah qui vivra verra

{au Refrain}

J'ai presque arreté l'chanvre
Fini d'raper dans ma chambre
Tu sais tout a changé depuis le 11 septembre
Mais pour le reste c'est idem
Du kiff-kiff au final
T'as r'connu la voie qu't'aimes
La même signature vocale
Chacal à l'arrache
Du hip-hop sans complexe
Tellement gravé dans la roche
Que j'allume mes clopes au silex
Riche pas encore toujours le meme problème de flouse
Cette maladie incurable qui soigne par pack de 12
Eh ma belle! y a pire moi j'me tue à la tâche
Respire la vie est belle ça s'écrit pas V.I.H.
Toujours le même salaud dégueulasse efficace rapace
Qui joue l'beau alias Tunisiano
Mon premier cassage de dos
Comme mes premières tunes
Mon premier pas au studio
Comme le premier pas sur la lune
Les mêmes raklis les mêmes pminiks pressenties
Hourti selacem mrouti ou zoukiharti
Les mêmes histoires de Tarma J.lo ou R.kelly
De la mort d'Biggie au pont d'l'Alma et Lady D.
Ici tu hoches la tête l'album te met en transe
Sniper gravé dans la roche on revient choquer la France

{au Refrain}


System of a Down
Lost in Hollywood
I'll wait here,
You're crazy,
Those viscious streets are filled with strays,
You should have never gone to Hollywood.

They find you,
Two time you,
Say your the best they've ever seen,
You should have never trusted Hollywood.

I wrote you,
And told you,
You were the biggest fish out here,
You should have never gone to Hollywood.

They take you,
And make you,
They look at you in disgusting ways,
You should never trusted Hollywood.

[Serj moans now]
I was standing on the wall,
Feeling ten feet tall,
All you maggots smoking fags on Santa Monica Boulevard,
This is my front page,
This is my new age,
All you bitches put your hands in the air and wave them like
you just don't care.

All you maggots smoking fags out there on Sunset Boulevard.

All you bitches put your hands in the air and wave them like
you just don't care.

Phoney people come to play,
Look at all of them beg to stay,
Phoney people come to pray.

[Serj and Daron Harmonize]
Phoney people come to pray.

All you maggots smoking fags on Santa Monica Boulevard,
All you maggots smoking fags out there on Sunset Boulevard.
All you maggots smoking fags out there on Hollywood
Boulevard.

You should have never trusted Hollywood.
You should have never gone to Hollywood.

All you bitches put your hands in the air and wave them like
you just don't care.

You should have never trusted Hollywood.



Voilà, vous en aurez d'autres plus tard
Sealiven est déconnecté(e)
07/03/2006, 21h37 #49
Tuyet 
Ombre

Tuyet

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Bonjour Vietnam
Raconte moi ce nom étrange et difficile à prononcer
Que je porte depuis que je suis née.
Raconte moi le vieil empire et le trait de mes yeux bridés,
Qui disent mieux que moi ce que tu n’oses dire.
Je ne sais de toi que des images de la guerre,
Un film de Coppola, [et] des hélicoptères en colère...
Un jour, j’irai là bas, un jour dire bonjour à ton âme.
Un jour, j’irai là bas [pour] te dire bonjour, Vietnam.
Raconte moi ma couleur, mes cheveux et mes petits pieds,
Qui me portent depuis que je suis née.
Raconte moi ta maison, ta rue, racontes moi cet inconnu,
Les marchés flottants et les sampans de bois.
Je ne connais de mon pays que des photos de la guerre,
Un film de Coppola, [et] des hélicoptères en colère ...
Un jour, j’irai là bas, un jour dire bonjour à mon âme.
Un jour, j’irai là bas [pour] te dire bonjour, Vietnam.
Les temples et les Bouddhas de pierre pour mes pères,
Les femmes courbées dans les rizières pour mes mères,
Dans la prière, dans la lumière, revoir mes frères,
Toucher mon âme, mes racines, ma terre...
Un jour, j’irai là bas, un jour dire bonjour à mon âme.
Un jour, j’irai là bas [pour] te dire bonjour, Vietnam (2 fois).

paroles de Marc LAVOINE chante par PHAM Quynh Anh ICI vous pouvez ecouter la chanson et voir les images... C'est tres jolie, je trouve
Tuyet est déconnecté(e) Voir une photo de Tuyet sur son profil
10/03/2006, 17h58 #50
BEBOP 
Déesse supérieure

BEBOP

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

R.E.M - Everybody Hurts


When the day is long and the night,
the night is yours alone,
When you’re sure you’ve had enough
of this life, well hang on.
Don’t let yourself go,
everybody cries
and everybody hurts sometimes.

Sometimes everything is wrong
Now it’s time to sing along
When your day is night alone, (hold on, hold on)
If you feel like letting go, (hold on)
When you think you’ve had too much
of this life, well hang on.

Everybody hurts. Take comfort in your friends.
Everybody hurts. Don’t throw your hand.
Oh, no. Don’t throw your hand.
If you feel like you’re alone, no, no, no, you are not alone

If you’re on your own
in this life, the days and nights are long,
When you think you’ve had too much
of this life to hang on.

Well, everybody hurts sometimes,
Everybody cries. And everybody hurts sometimes.
And everybody hurts sometimes. So, hold on, hold on.
Hold on, hold on. Hold on, hold on. Hold on, hold on.

(repeat & fade)

(EVERYBODY HURTS, YOU ARE NOT ALONE)



SOUL ASYLUM - Runaway Train


Call you up in the middle of the night
Like a firefly without a light
You were there like a slow torch burning
I was a key that could use a little turning

So tired that I couldn't even sleep
So many secrets I couldn't keep
Promised myself I wouldn't weep
One more promise I couldn't keep

It seems no one can help me now
I'm in too deep
There's no way out
This time I have really led myself astray

{Chorus}
Runaway train never going back
Wrong way on a one way track
Seems like I should be getting somewhere
Somehow I'm neither here no there

Can you help me remember how to smile
Make it somehow all seem worthwhile
How on earth did I get so jaded
Life's mystery seems so faded

I can go where no one else can go
I know what no one else knows
Here I am just drownin' in the rain
With a ticket for a runaway train

Everything is cut and dry
Day and night, earth and sky
Somehow I just don't believe it

{Chorus}

Bought a ticket for a runaway train
Like a madman laughin' at the rain
Little out of touch, little insane
Just easier than dealing with the pain

{Chorus}

Runaway train never comin' back
Runaway train tearin' up the track
Runaway train burnin' in my veins
Runaway but it always seems the same



JACQUES DUTRONC - L'opportuniste


Je suis pour le communisme
Je suis pour le socialisme
Et pour le capitalisme
Parce que je suis opportuniste

Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste, je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je n'ai pas peur des profiteurs
Ni même des agitateurs
J'fais confiance aux électeurs
Et j'en profite pour faire mon beurre

Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste, je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je suis de tous les partis
Je suis de toutes les partys
Je suis de toutes les cauteries
Je suis le roi des convertis

Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste, je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je crie vive la révolution
Je crie vive les institutions
Je crie vive les manifestations
Je crie vive la collaboration

Non jamais je ne conteste
Ni revendique ni ne proteste
Je ne sais faire qu'un seul geste
Celui de retourner ma veste, de retourner ma veste
Toujours du bon côté

Je l'ai tellement retournée
Qu'ell' craqu' de tous côtés
A la prochain' révolution
Je retourn' mon pantalon

Dernière modification par BEBOP : 11/03/2006 à 12h53.
BEBOP est déconnecté(e)
15/03/2006, 17h54 #51
la plus belle 
Ombre

la plus belle

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Demande au soleil

Garou

Dans mes nuits je vois des murs de feu
Je traverse des océans de sang
Je croise le fer avec les anges de l`enfer
Et mes jours sont un long tunnel
Au bout duquel
Tu m`appelles

Attends-moi
Où que tu sois
J`irai te chercher
Et te retrouver

Demande au soleil
Demande au soleil et aux étoiles
Oh, si je t`ai aimée
Demande à la lune de témoigner
Oh, si tu m`as manqué
Demande aux montagnes où j`ai erré
Combien de nuits, combien de jours
Demande aux rivières que j`ai pleurées
Demande au soleil

Le chemin qu`on avait fait ensemble
Je le refais à l`endroit à l`envers
T`avais pas l`droit de t`en aller loin de moi
De me laisser seul dans cet univers

Qu`est-ce que j`ai fait pour qu`on m`enlève
Ma vie, mon amour et mes rêves
Je te rejoindrai
Mais dans quelles contrées

Demande au soleil et aux étoiles
Oh, si je t`ai aimée
Demande à la lune de témoigner
Oh, si tu m`as manqué
Demande à la mer de me noyer
Si je trahissais notre amour
la plus belle est déconnecté(e)
29/03/2006, 15h41 #52
LIL-DEVIL 
Ombre

LIL-DEVIL

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Les paroles qui m'ont le plus touché en dépit de beaucoup d'autres est "don't cry" de "gun's n'roses"...



Talk to me softly
There's something in your eyes
Don't hang your head in sorrow
And please don't cry
I know how you feel inside I've
I've been there before
Somethin's changin' inside you
And don't you know

Don't you cry tonight
I still love you baby
Don't you cry tonight
Don't you cry tonight
There's a heaven above you baby
And don't you cry tonight

Give me a whisper
And give me a sigh
Give me a kiss before you
tell me goodbye
Don't you take it so hard now
And please don't take it so bad
I'll still be thinkin' of you
And the times we had...baby

And don't you cry tonight
Don't you cry tonight
Don't you cry tonight
There's a heaven above you baby
And don't you cry tonight

And please remember that I never lied
And please remember
how I felt inside now honey
You gotta make it your own way
But you'll be alright now sugar
You'll feel better tomorrow
Come the morning light now baby

And don't you cry tonight
An don't you cry tonight
An don't you cry tonight
There's a heaven above you baby
And don't you cry
Don't you ever cry
Don't you cry tonight
Baby maybe someday
Don't you cry
Don't you ever cry
Don't you cry
Tonight

Dernière modification par Nyx : 30/03/2006 à 00h21.
LIL-DEVIL est déconnecté(e)
29/05/2006, 02h11 #53
LadyHawke 
Ombre

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

ZAZIE
Si j'étais moi

Si j'étais moi,
Ni la montagne à gravir
Au bord du vide, la neige à venir
Ne me feraient peur

Si j'étais moi
Ni les pages à écrire
Ni de trouver les mots pour le dire
Ne me feraient peur

Mais je me lâche la main
Je m'éloigne de moi
Je me retrouve au matin
Sur la mauvaise voie
Quand on se perd en chemin
Comment venir à bout
De ces efforts inhumains
Qui nous mênent à nous

Si j'étais moi
Ni les démons que je cache
Les idées noires, les flammes que je crache
Ne me feraient peur

Mais je me lâche la main
Je m'éloigne de moi
Je me retrouve au matin
Sur la mauvaise voie
Quand on se perd en chemin
Comment venir à bout
De ces efforts inhumains
Qui nous mênent à nous

Si j'étais moi
Tout ce que j'ai sur le coeur
Ce que je fais de pire et de meilleur
Ne me feraient peur

Si j'étais moi
Ce que je fais de pire et de meilleur
Ferait mon bonheur

Edit :
MACHINE HEAD
DEAFENING SILENCE

She looked right into my eyes and said to me
The hurt that you try to hide is killing me
You drink a thousand lies, to freeze the past in time

I've tried to fill this silence up
But now it's back again

See the pain in my eyes
See the scars deep inside
My god, I'm down in this hole again
With the laughter I smile
With the tears that I cry
Keep going down this road called life

She says that I'm insecure, I guess she's right
Cause just when I think I'm sure, alone at night
The agonies come back, this pain won't let me be

I try to fill this silence up
But now it's back again

See the pain in my eyes
See the scars deep inside
My god, I'm down in this hole again
With the laughter I smile
With the tears that I cry
Keep going down this road called life
Don't need your sympathy
I just want for this silence to stop killing me

It's deafening
It's deafening
This silence inside me

I try to fill this silence up
But now it's back again
It's empty like a suicide
This pain inside

See the pain in my eyes
See the scars deep inside
My god, I'm down in this hole again
With the laughter I smile
With the tears that I cry
Keep going down this road called life
Don't need your sympathy
I just want for this silence to stop killing me

Dernière modification par LadyHawke : 29/05/2006 à 02h11. Motif: Fusion d'un double post.
LadyHawke est déconnecté(e)
31/05/2006, 10h17 #54
Nayanea 
Déesse supérieure
Coordinatrice Hyjoo

Nayanea

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Jean-Jacques Goldman : Confidentiel

Je voulais simplement te dire
Que ton visage et ton sourire
Resteront prés de moi sur mon chemin
Te dire que c'était pour de vrai
Tout ce qu'on s'est dit, tout ce qu'on a fait
Que c'était pas pour de faux, que c'était bien.
Faut surtout jamais regretter
Même si ça fait mal, c'est gagné
Tous ces moments, tous ces mêmes matins
Je vais pas te dire que faut pas pleurer
Y a vraiment pas de quoi s'en priver
Et tout ce qu'on a pas loupé, le valait bien
Peut-être que l'on se retrouvera
Peut-être que peut-être pas
Mais sache qu'ici bas, je suis là
Ça restera comme une lumière
Qui me tiendra chaud dans mes hivers
Un petit feu de toi qui s'éteint pas.



Buena Vista Social Club : Veinte años

¿Qué te importa que te ame,
si tú no me quieres ya?
El amor que ya ha pasado
no se debe recordar
Fui la ilusión de tu vida
un día lejano ya,
Hoy represento al pasado,
no me puedo conformar.
Si las cosas que uno quiere
se pudieran alcanzar,
tú me quisieras lo mismo
que veinte años atrás.
Con que tristeza miramos
un amor que se nos va
Es un pedazo del alma
que se arranca sin piedad.



Jack Jonhson : better together

There is no combination of words
I could put on the back of a postcard
And no song that I could sing, but I can try for your heart
Our dreams, and they are made out of real things
Like a shoebox of photographs with sepia tone loving

Love is the answer
At least for most of the questions in my heart
Why are we here and where do we go
And how come it's so hard
It's not always easy and sometimes life can be deceiving
I'll tell you one thing
It's always better when we're together

Mmm, it's always better when we're together
Yeah, we'll look at the stars when we're together
Well, it's always better when we're together
Yeah, it's always better when we're together

And all of these moments just might find a way into my dreams tonight
But I know that they'll be gone when the morning light sings
Or brings new things for tomorrow night you see
That they'll be gone too, too many things I have to do
But if all of these dreams might find their way into my day to day scene
I'd be under the impression I was somewhere in between
With only two, just me and you, not so many things we got to do
Or places we got to be, we'll sit beneath the mango tree now

Yeah, it's always better when we're together
Mmm, we're somewhere in between together
Well, it's always better when we're together
Yeah, it's always better when we're together (mmm)

I believe in memories, they look so, so pretty when I sleep
And when I wake up, you look so pretty sleeping next to me
But there is not enough time
And there is no, no song I could sing
And there is no combination of words I could say
But I will still tell you one thing
We're better together
Nayanea est déconnecté(e)
31/05/2006, 14h04 #55
Tesquiria 
Ombre

Tesquiria

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Pour ma part il y en a pleins qui ont été déja poster comme celles de Jean Jacques Golman (Puisque tu pars, Confidentiel...) mais il y aussi celles la:


de Coldplay - The Scientist

Come up to meet ya, tell you I'm sorry
You don't know how lovely you are
I had to find you, tell you I need ya
And tell you I set you apart
Tell me your secrets, and nurse me your questions
Oh lets go back to the start
Running in circles, coming in tails
Heads on a science apart
Nobody said it was easy
It's such a shame for us to part
Nobody said it was easy
No one ever said it would be this hard
Oh take me back to the start

I was just guessing at numbers and figures
Pulling the puzzles apart
Questions of science, science and progress
Do not speak as loud as my heart
And tell me you love me, come back and haunt me
Oh and I rush to the start
Running in circles, chasing tails
Coming back as we are

Nobody said it was easy
Oh it's such a shame for us to part
Nobody said it was easy
No one ever said it would be so hard
I'm going back to the start




de Florent Pagny - Chanter
Trés belles paroles j'adore elle me fait pleurer à chaque fois sniff...


Chanter, pour oublier ses peines,
Pour bercer un enfant, chanter...
Pour pouvoir dire "Je t'aime..."
Mais chanter tout le temps...

Pour implorer le ciel ensemble,
En une seule et même église,
Retrouver l'essentiel... et faire...
Que les silences se brisent...

En haut des barricades,
Les pieds et poings liés,
Couvrant les fusillades,
Chanter sans s'arrêter...

Et faire s'unir nos voix,
Autour du vin qui ennivre,
Chanter quelqu'un qui s'en va,
Pour ne pas cesser de vivre...

Quelqu'un qui s'en va
Pour ne pas cesser de vivre...

Chanter,
Celui qui vient au monde...l'aimer...
Ne lui apprendre que l'Amour,
En ne formant qu'une même ronde,
Chanter encore et toujours...

Un nouveau jour vient d'éclore...
Pouvoir encore s'en emerveiller,
Chanter malgré tout toujours plus fort...
Ne plus faire que chanter...

Et faire s'unir nos voix,
Autour du vin qui ennivre,
Chanter quelqu'un qui s'en va,
Pour ne pas cesser de vivre...

Oohhooohoo
Je ne sais faire que Chanter,
Pour quelqu'un qui s'en va
Pour ne pas cesser de vivre...

Chanter, {Chanter}
Pour oublier ses peines. {Ohohoo}
Pour bercer un enfant... chanter...
Pour pouvoir dire "je t'aime !" {je t'aime...}
Chanter tout le temps {tout le temps...}

En haut des barricades, {Ohoho}
Les pieds et poings liés, {Chanter...}
Couvrant les fusillades, {c'est clair...}
Chanter sans s'arrêter... {chanter...}

Et faire s'unir nos voix, {ohoho}
Autour du vin qui ennivre, {Chanter...}
Chanter quelqu'un qui s'en va, {qui s'en va...}
Pour ne pas cesser de vivre... {cesser de vivre...}

Ohooo
Je ne sais faire que chanter
Pour quelqu'un qui s'en va {qui s'en va, qui s'en va...}
Pour ne pas cesser de vivre...
Chanter...

Ohoho
Ohoho..



de Francis Cabrel - Octobre




Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche
Le soleil sortira à peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine

Perdue dans tes foulards
Tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaines
Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides et qui traînent
Et des nuages pris aux antennes

Je t'offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'Octobre nous prenne
On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu'Octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux

Devant le monde qui s'incline
Certainement appuyés sur des bancs
Il y aura quelques hommes qui se souviennent
Et des nuages pris aux antennes
Je t'offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'Octobre nous prenne

Et sans doute on verra apparaître
Quelques dessins sur la buée des fenêtres
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être



Encore de Francis Cabrel - La Corrida



Depuis le temps que je patiente
Dans cette chambre noire
J'entends qu'on s'amuse et qu'on chante
Au bout du couloir ;
Quelqu'un a touché le verrou
Et j'ai plongé vers le grand jour
J'ai vu les fanfares, les barrières
Et les gens autour

Dans les premiers moments j'ai cru
Qu'il fallait seulement se défendre
Mais cette place est sans issue
Je commence à comprendre
Ils ont refermé derrière moi
Ils ont eu peur que je recule
Je vais bien finir par l'avoir
Cette danseuse ridicule...

Est-ce que ce monde est sérieux ?
Est-ce que ce monde est sérieux ?
Andalousie je me souviens
Les prairies bordées de cactus
Je ne vais pas trembler devant
Ce pantin, ce minus !
Je vais l'attraper, lui et son chapeau
Les faire tourner comme un soleil

Ce soir la femme du torero
Dormira sur ses deux oreilles
Est-ce que ce monde est sérieux ?
Est-ce que ce monde est sérieux ?
J'en ai poursuivi des fantômes
Presque touché leurs ballerines
Ils ont frappé fort dans mon cou
Pour que je m'incline

Ils sortent d'où ces acrobates
Avec leurs costumes de papier ?
J'ai jamais appris à me battre
Contre des poupées
Sentir le sable sous ma tête
C'est fou comme ça peut faire du bien
J'ai prié pour que s'arrête
Andalousie je me souviens

Je les entends rire comme je râle
Je les vois danser comme je succombe
Je pensais pas qu'on puisse autant
S'amuser autour d'une tombe
Est-ce que ce monde est sérieux ?
Est-ce que ce monde est sérieux ?
Si, si hombre, hombre
Baila, baila

Hay que bailar de nuevo
Y mataremos otros
Otras vidas, otros toros
Y mataremos otros
Venga, venga a bailar...
Y mataremos otro



de Zazie - Homme Sweet Homme




j'ai remis en état
ton portrait sur le mur
à l'entrée, y a que toi
que je peux voir en peinture
je te ferai du plat
je suis bonne cuisinière
je ne ferai plus que ça
de ton corps, si nécessaire,
à mon cœur

mon homme sweet homme
il faudrait faire
l'amour et la poussière
pour que tu plonges
mon homme sweet homme
laisse-moi faire
l'amour et la poussière
passer l'éponge

sur tes envies de toucher
le cœur anonyme
des poupées trop gonflées
par la fronde et la frime
oublions-là nos ex
les moutons sous le lit
laissent un goût de latex
qui nous passe comme l'envie
qu'il nous laisse
pour ça

mon homme sweet homme
il faudrait faire
l'amour et la poussière
le ménage en grand
mon homme sweet homme
l'endroit l'envers
je suis bonne à tout faire
sage comme un mouton blanc

mon homme sweet homme
on devrait faire
l'amour et la poussière

mon homme sweet homme
dans cette affaire
je suis bonne à tout faire

j'ai trouvé tout à l'heure
près du téléphone
le nom d'une personne
ça doit être une erreur
ce billet doux, vient-il
du fond de ta poche ?
mais qui est au bout du fil ?
une fille
je raccroche



de Dido - Here with Me



I didn't hear you leave
I wonder how am I still here
And I don't want to move a thing
It might change my memory

[Chorus:]
Oh I am what I am
I'll do what I want
But I can't hide
I won't go
I won't sleep
I can't breathe
Until you're resting here with me
I won't leave
I can't hide
I cannot be
Until you're resting here with me

I don't want to call my friends
They might wake me from this dream
And I can't leave this bed
Risk forgetting all that's been

[Chorus ]



de Renaud – Les Mistrals Gagnants



A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'y en a
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra
En serrant dans ma main tes p'tits doigts
Pis donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups d' pieds pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures
Te raconter un peu comment j'étais mino
Les bonbecs fabuleux qu'on piquait chez l' marchand
Car-en-sac et Minto, caramel à un franc
Et les mistrals gagnants

A r'marcher sous la pluie cinq minutes avec toi
Et regarder la vie tant qu'y en a
Te raconter la Terre en te bouffant des yeux
Te parler de ta mère un p'tit peu
Et sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et s' marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer
S'arrêter, r'partir en arrière
Te raconter surtout les carambars d'antan et les cocos bohères
Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres
Et nous niquaient les dents
Et les mistrals gagnants

A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder le soleil qui s'en va
Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fou
Te dire que les méchants c'est pas nous
Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux
Car ils ont l'avantage d'être deux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux
Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants
Et les mistrals gagnants





Et pour finir en beauté une toute récente qui me fait bien marrer



de Anaïs – Mon cœur mon amour




"Mon coeur, mon amour, mon amour, mon coeur (x2)

Ca dégouline d'amour,
C'est beau mais c'est insupportable.
C'est un pudding bien lourd
De mots doux à chaque phrases :

"Elle est bonne ta quiche, amour"
"Mon coeur, passe moi la salade"
Et ça se fait des mamours,
Se donne la becquée à table.

Ce mélange de sentiments
Aromatisé aux fines herbes
Me fait sourire gentiment
Et finalement me donne la gerbe !

Je hais les couples qui me rappellent que je suis seule !
Je déteste les couples, je les hais tout court !
Mon coeur, mon amour, mon amour, mon coeur (x2)

C'est un épais coulis
Ca me laisse le cul par terre
Autant de mièvrerie
Nappée de crème patissière

"Coucou qu'est ce que tu fais mon coeur ?"
"La même chose qu'y a une demie heure... "
"J't'ai appelé y a cinq minutes mon ange mais ça répondait pas... alors j't'ai rappelé... pour la douzième fois de la journée... en niquant tout mon forfait... Mais qu'est ce que tu fais mon adoré ? Ouais je sais on se voit après... Non c'est toi qui raccroche... Non c'est toi... Non c'est toi qui raccroche... Non c'est toi... Non c'est toi... C'est toi ... Bon d'accord je te rappelle... "

Je hais les couples qui se rappellent quand je suis seule !
Je déteste les couples, je les hais tout court !
Mon coeur, mon amour, mon amour, mon coeur (x2)"
Tesquiria est déconnecté(e) Voir une photo de Tesquiria sur son profil
31/05/2006, 20h31 #56
yamagata 
Ombre

yamagata

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Benabar: Qu'est ce que tu voulais que je lui dise

Cette gamine assise en pleurs que chagrinent de trop grands malheurs, les grandes s'amusent sans elle, exclue de la bande, elle reste toute seule. Une qui commande, des favorites, il parait qu'elle est trop petite, à la marelle y'a des V.I.P., dans les maternelles comme en boîte de nuit. Mais faut pas pleurer, ça va s'arranger...

Qu'est ce que tu voulais que j'lui dise ? Toute la vérité, rien que la vérité ? Est-ce que tu voulais que j'lui dise, que ça ne f'ra qu'empirer ?

Le plus triste, le plus dommage, elle le sait pas et c'est de son âge, mais elle-même un jour elle fermera sa porte quand à son tour elle sera la plus forte... Ce garçon assis dans un coin, quinze ans, la tête dans les mains, premier amour, premier chagrin, comme le shampoing, la formule deux en un.Il a beau dire que c'est pas grave, jouer les hommes, faire le brave, la savoir dans les bras d'un autre, ça lui brise le coeur, ça lui ronge le ventre... Mais faut pas pleurer, ça va s'arranger...

Qu'est ce que tu voulais que j'lui dise ? Toute la vérité, rien que la vérité ? Est-ce que tu voulais que j'lui dise, que ça ne f'ra qu'empirer ?

Qu'il a pas fini de pleurer, qu'la leçon n'est jamais apprise, mais si ça peut le rassurer, lui-même un jour fera sa valise. Cette femme qui cache ses pleurs, le café coule dans la cuisine, son patron n'était pas fier, faut dégraisser, drôle de régime. Chemise cartonnée, demandes de formations, dossiers bien classés, lettres de motivation, d'un geste elle balaye de tristesse et de rage les fiches de paye, les demandes de stages.

Qu'est ce que tu voulais que j'lui dise ?

Puisqu'elle savait déjà, elle le savait mieux que moi, que ça ne va jamais s'arranger, que ça ne f'ra jamais qu'empirer. Ce vieil homme fatigué d'Algérie, qui regrette son Maghreb jour et nuit, tout juste toléré aujourd'hui, faut dire qu' ça fait que trente ans qu'il est ici. Qu'il ne sera jamais propriétaire, qu'il occupe une chambre de bonne, au pays de Voltaire, au pays des lumières et des droits de l'homme. Ce sans-papiers rejeté qui repart, sans même dire au revoir, sans nous dire merci pour le billet de charter gratuit vers la misère de son pays. ça le soulagera sûrement d'apprendre, et faudrait quand même pas qu'il oublie qu'on a gravé Fraternité sur le fronton de nos mairies. Ce taulard emprisonné dans une cellule à six, il devrait en profiter parce que bientôt ils seront dix. Ce malheureux qui dort sur une ventilation de métro, il s'en fout de savoir que je le chante pas assez fort et beaucoup trop faux.

Qu'est ce que tu voulais qu'ils me disent ?

Lou reed: perfect day

Just a perfect day
Drink sangria in a park
And then later
When it gets dark we go home
Just a perfect day
Feed animals in the zoo
And then later a movie, too
And then home

Oh its such a perfect day
I'm glad I spend itwith you
Oh such a perfect day you just keep me hangin on
you just keep me hangin on

Just a perfect day
Problems are left to know
Weekanders all night long
Its such fun
Just a perfect day
You make me forget myself
I thought I was someone else
Someone good

Oh its such a perfect day
I'm glad I spend itwith you
Oh such a perfect day you just keep me hangin on
you just keep me hangin on


Matmatah, au conditionnel

J'ai passé tant de nuits à briller sous mille soleils
A butiner les fleurs de ma bohème
Et pour rien au monde, je n'changerai le goût de ce miel
Mais voilà, vous me posez un sérieux problème
Non pas que vous ayez changé la couleur de mon ciel
Mais les choses aujourd'hui ne sont plus les mêmes
Et c'est non sans regret que j'ai eu vent de la nouvelle.

Une information à mettre au conditionnel,
Mais il semblerait bien que je vous aime.

Et même si la rumeur se fait de plus en plus belle
Et qu'elle crie sous mon toit que vous êtes une crème
S'il devient évident que vous semblez être celle
J'ai le coeur enchaîné à mon vieux théorème
C'est à mon grand regret que je n'peux que vous l'énoncer comme tel.

Une information à mettre au conditionnel,
Mais il semblerait bien que je vous aime.

Faut-il que je songe enfin à me brûler les ailes ?
Ne croyez surtout pas que j'en ai la flème
C'est sans doute par crainte que je chasse le naturel
Mais il tombe dans vos bras.
C'est commun, les mortels
Bientôt je serai prêt, je serai l'homme le plus formel.

Une information à mettre au conditionnel,
Mais il semblerait bien que je vous aime.
yamagata est déconnecté(e)
31/05/2006, 20h43 #57
Cosette 
Ombre

Cosette

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Chanson pour Pierrot de RennaudT'es pas né dans la rue
T'es pas né dans l'ruisseau
T'es pas un enfant de perdu
Pas un enfant d'salaud,
Vu qu' t'es né dans ma tête
Et qu' tu vis dans ma peau
J'ai construit ta planète
Au fond de mon cerveau.

Pierrot, mon gosse, mon frangin, mon poteau,
Mon copain tu m' tiens chaud.
Pierrot.

Depuis l' temps que j' te rêve,
Depuis l' temps que j' t'invente,
De pas te voir j'en crève
Et j' te sens dans mon ventre.
Le jour où tu ramène,
J'arrête de boire : promis,
Au moins toute une semaine,
Ce s'ra dur, mais tant pis.

Pierrot, mon gosse, mon frangin, mon poteau,
Mon copain tu m' tiens chaud.
Pierrot.

Qu' tu sois fils de princesse,
Ou qu' tu sois fils de rien,
Tu s'ras fils de tendresse,
Tu s'ras pas pas orphelin.
Mais j' connais pas ta mère :
Je la cherche en vain.
Je connais qu' la misère
D'être tout seul sur le ch'min.

Pierrot, mon gosse, mon frangin, mon poteau,
Mon copain tu m' tiens chaud.
Pierrot.

Dans un coin de ma tête
Y a déjà ton trousseau :
Un jean, une mobylette
Une paire de Santiago.
T'iras pas à l'école,
J' t'apprendrai les gros mots.
On jouera au football,
On ira au bistrot.

Pierrot, mon gosse, mon frangin, mon poteau,
Mon copain tu m' tiens chaud.
Pierrot.

Tu t' lav'ras pas les pognes
Avant d' venir à table.
Et tu m' trait'ras d'ivrogne
Quand j' piquerai ton cartable.
J' t'apprendrai des chansons
Tu les trouveras débiles.
T'auras p't' être bien raison
Mais j' s'rai vexé quand même.

Pierrot, mon gosse, mon frangin, mon poteau,
Mon copain tu m' tiens chaud.
Pierrot.

Allez viens mon Pierrot,
Tu s'ras l' chef de ma bande.
J' te r'filerai mon couteau,
J' t'apprendrai la truande.
Allez viens mon copain,
J' t'ai trouvé une maman :
Tous les trois ça s'ra bien
Allez viens, je t'attends.

Pierrot, mon gosse, mon frangin, mon poteau,
Mon copain tu m' tiens chaud.
Pierrot.
Cosette est déconnecté(e)
01/06/2006, 00h52 #58
lafka_6 
Ombre

lafka_6

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Ce n'est qu'une parmi d'autres, et peut-être qu'elle a déjà été citée, mais je trouve les paroles magnifiques, et horriblement vraies...

Pour ne pas vivre seul, de Dalida

Pour ne pas vivre seul
On vit avec un chien
On vie avec des roses
ou avec une croix

Pour ne pas vivre seul
On's fait du cinéma
On aime un souvenir
une ombre, n'importe quoi

Pour ne pas vivre seul
On vit pour le printemps
et quand le printemps meurt
pour le prochain printemps

Pour ne pas vivre seule
Je t'aime et je t'attends
pour avoir l'illusion
de ne pas vivre seule
de ne pas vivre seule

Pour ne pas vivre seul
des filles aiment des filles
et l'on voit des garçons
épouser des garçons

Pour ne pas vivre seul
D'autres font des enfants
des enfants qui sont seuls
comme tous les enfants

Pour ne pas vivre seul
On fait des cathédrales
où tous ceux qui sont seuls
s'accrochent à une étoile

Pour ne pas vivre seul
Je t'aime et je t'attends
pour avoir l'illusion
de ne pas vivre seul

Pour ne pas vivre seul
On se fait des amis
et on les réunit
quand vient les soirs d'ennui

On vit pour son argent
ses rêves, ses palaces
mais on a jamais fait
un cercueil à deux places

Pour ne pas vivre seul
Moi je vis avec toi
je suis seule avec toi
tu es seul avec moi

Pour ne pas vivre seul
On vit comme ceux qui veulent
se donner l'illusion
de ne pas vivre seul
lafka_6 est déconnecté(e) Voir une photo de lafka_6 sur son profil
02/06/2006, 17h54 #59
Kypic 
Déesse supérieure

Kypic

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Ben E. King : stand by me

when the night has come

and the land is dark
and the moon is the only light we'll see
no, I won't be afraid
no, I won't be afraid
just as long as you stand
stand by me

oh darling, darling, stand by me
oh, stand
stand by me
stand by me

if the sky that we look upon
should tumble and fall
or the mountains should crumble in the sea
I won't cry, I won't cry
no, I won't shed a tear
stand by me

oh darling, darling, stand by me
oh, stand
stand by me
stand by me

Bob Dylan : knockin' on heaven's door

Mama, take this badge off of me
I can't use it anymore
it's getting dark to dark to see
'cause I feel like I'm knockin' on heaven's door

knock, knock, knockin' on heaven's door
knock, knock, knockin' on heaven's door
knock, knock, knockin' on heaven's door

Mama put my guns on the ground
I can't shoot 'em anymore
that long black cloud is coming down
'cause I feel like I'm knockin' on heaven's door

knock, knock, knockin' on heaven's door
knock, knock, knockin' on heaven's door
knock, knock, knockin' on heaven's door


Yoko Kanno : call me, call me (cowboy bebop)


I close my eyes and I keep seeing things
Rainbow waterfalls
sunny liquid dreams
Confusion creeps inside me raining doubt
Gotta get to you
But I don't know how

Call me, Call me
Let me know it's alright
Call me, Call me
Don't you think it's 'bout time
Please won't you call and

Ease my mind
Reasons for me to find you
Peace of mind
What can I do
to get me to you

I had your number quite some time ago
Back when we were one
But I had to grow

Ten thousand years I've searched it seems and now
Gotta get to you
Won't you tell me how

Call me, Call me
Let me know you are there
Call me, Call me
I wanna know you still care
Come on now won't you

*Ease my mind
Reasons for me to find you
Peace of mind
Reasons for living my live
Ease my mind
Reasons for me to know you
Peace of mind
what can I do
to get me to you

Yoko Kanno : Blue (cowboy bebop)

Never seen a blue sky
Yeah I can feel it reaching out
And moving closer
There's something about blue
Asked myself what it's all for
You know the funny thing about it
I couldn't answer
No I couldn't answer

Things have turned a deeper shade of blue
And images that might be real
May be illusion
Keep flashing off and on
Free
Wanna be free
Gonna be free
And move among the stars
You know they really aren't so far
Feels so free
Gotta know free
Please
Don't wake me from the dream
It's really everything it seemed
I'm so free
No black and white in the blue

Everything is clearer now
Life is just a dream you know
That's never ending
I'm ascending




And have fun, tout comme moi ...
Kypic est déconnecté(e)
02/06/2006, 18h19 #60
Zig 
Titan / Titanide

Zig

Re : [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Personnellement il y a un certain nombre de texte de chasons que j'apprécie, prenez par exemple nos amis d'Elmer Food Beat :

Daniella
Spoiler


Est-ce que tu la sens ?
Spoiler


La complainte du labourreur
Spoiler



Ou sinon Ludwig Von 88 :

Fistfuck Playa Club
Spoiler


...


Ah ... tant de textes si profonds ... Ca rappelle les troisièmes mi-temps avec les chasons paillardes comme :

Spoiler
Zig est déconnecté(e) Voir une photo de Zig sur son profil

Navigation rapide:

« Discussion précédente | Discussion suivante »
Emplacement :
Actualiser  Hyjoo > Forums > La fontaine > Musique > [Paroles] Les paroles de chansons qui vous ont touchées

Utilisateurs regardant cette discussion : 0 ( membre(s) et 0 invité(s))

Discussions similaires 
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
[Vous &] Les dessins animés qui ont marqué votre enfance. =Nina= L'asile 257 03/10/2010 22h56
Les mangas qui vous ont déçu... ( le top 5) Haikoru Manga et anime 295 27/10/2008 14h13
[INFO] Les épisodes qui vous ont marqué! lolipopo Manga et anime 103 12/10/2008 04h20
[Poésie] Les poèmes qui vous ont touchés Tarja Littérature et bande dessinée 101 04/11/2007 00h40
Pour ceux qui ont déja télécharger la 1.1 , vous pouvez déja jouer. Kazuma Dragon Raja 50 10/02/2003 20h09
Rechercher dans cette discussion 
Rechercher dans cette discussion:

Recherche avancée


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 12h27.

Edité par vBulletin - Copyright © 2000-2005 Jelsoft Enterprises Limited
Copyright © Hyjoo - Tous droits réservés